C'est quoi, Stadslab2050?

Abonneer je op onze nieuwsbrief en volg Stadslab2050 op de voet
Abonneer mij

.

 

Une quête

Comme tout laboratoire urbain, Stadslab2050 est aussi une quête. Nous examinons comment traiter au mieux les grandes questions de notre époque et de notre futur proche.

 

La question complexe de la durabilité

Notre monde devient toujours plus complexe, les grandes questions de société également. La durabilité est un de ces problèmes d’une grande complexité. Comment assurer au plus grand nombre un environnement urbain aussi viable que possible sans mettre davantage en danger l’équilibre environnemental, ou plutôt en rétablissant cet équilibre. Comment consommer sans épuiser nos ressources, comment transformer sans polluer, comment nous protéger en améliorer notre environnement plutôt qu’en le fragilisant… Et surtout : comment faisons-nous tout cela en tenant compte des attentes, des modes de vie et des libertés de tous les citoyens?

 

Des forces unies

Notre approche traditionnelle n’est pas à la hauteur de cette complexité, qui ne se satisfait pas de réponses faciles et toute faites. Nous comprenons de mieux en mieux que le milieu urbain n’est pas quelque chose qu’on peut transformer en un monde idéal par soi-même. Si nous voulons faire d’Anvers une ville durable d’ici 2050, nous devons aborder ces problèmes dans leur ensemble, avec toutes les parties concernées. Nous devons apprendre à connaître nos besoins et questionnements mutuels. Nous devons apprendre à mieux nous connaître et découvrir comment coopérer au mieux. (Voir aussi : C’est qui, Stadslab2050?)

 

Trois objectifs : résoudre, apprendre, relier

C’est aussi le pivot de Stadslab2050 : découvrir comment nous pouvons ensemble traiter les questions de durabilité. Non pas en philosophant du haut de la cathédrale Notre-Dame, mais en prenant les problèmes à bras-le-corps. En agissant, en expérimentant. Nous poursuivons ainsi trois objectifs en même temps:

 

Chercher des solutions concrètes (résoudre ou idées et prototypes)

Nous nous attaquons à des questions concrètes et bien définies, et rassemblons pour ce faire autant d’acteurs que possible : citoyens, commerçants, académiciens, producteurs, institutions, pouvoirs publics... Ensemble, nous décortiquons le problème et cherchons de nouveaux angles d’approche. Nous expérimentons avec des combinaisons inédites de points de vue et de moyens et tirons les enseignements de ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Nous essayons de traduire ce qui fonctionne à grande échelle. Ce qui ne fonctionne pas nous apprend aussi quelque chose et nous pouvons d’emblée le rayer de notre liste d’actions.

 

Devenir plus intelligent et plus inventif en matière de solutions (apprendre ou développement du savoir)

Nous ne nous intéressons pas seulement au résultat, mais aussi à la manière dont il a été obtenu. Quel mode de collaboration fonctionne le mieux ? Comment mettre en place une bonne expérimentation ? Comment veiller à ce que tous les besoins soient pris en compte ? Plus nous apprenons à collaborer, plus nous comprenons les liens entre les problèmes, plus nos solutions seront durables.

 

Former un groupe (relier ou communauté dynamique)

Nous ne souhaitons pas uniquement savoir comment collaborer, nous voulons aussi préserver les collaborations existantes, les renforcer et les étendre. Ce réseau d’engagement, cette connaissance et reconnaissance des questions et réponses de l’autre, de ses contributions et de ses besoins, constituent en effet les fondations d’une ville durable.  Sans être amis pour autant, nous devons accepter que nous avons besoin les uns des autres et trouver ensemble la meilleure version d’Anvers2050.

 

Qu’avons-nous à offrir?

Le groupe est ce qui caractérise aussi Stadslab2050 : nous aidons les chercheurs urbains à résoudre les problèmes complexes avec de l’inspiration, des approches novatrices, une aide financière ou logistique ou en incluant d’autres chercheurs urbains, d’organisations ou d’institutions. Nous apprenons ainsi de toutes les expérimentations précédentes et nous pouvons aider les efforts à éviter les écueils et prendre leur essor. Souvent aussi, nous pouvons offrir aux chercheurs urbains des outils nouveaux. Et enfin, nous donnons aux chercheur urbains accès à un réseau toujours plus grand et toujours plus fort de citoyens, entreprises et institutions concernés par nos objectifs communs.

 

Comment apporter ma contribution?

Chaque Anversois peut participer au laboratoire, en qualité de citoyen, de chercheur, de commerçant, de technicien, de fonctionnaire, seul ou avec derrière lui le pouvoir d’une institution, d’une entreprise, d’une association ou d’un quartier.

Vous pouvez vous joindre à nous quand nous lançons des défis dans le cadre d’ateliers, ou vous pouvez amener vous-même des projets qui vous tiennent à cœur via le fonds de projet ou en prenant contact avec notre équipe de projet.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Suivez-nous sur Facebook et souscrivez à notre bulletin d’information!